testé dermatologiquement
Beauté

Que signifie vraiment « testé dermatologiquement » ?

Aujourd’hui, l’expression « testé dermatologiquement » se remarque pratiquement sur toutes les bouteilles de conditionnement des produits cosmétiques. Il s’agit notamment des tubes de crème, des shampoings et aussi des pots de maquillage.

En effet, cette expression signifie que le produit cosmétique acheté a été testé devant un dermatologue. Quelles sont les autres informations à savoir sur le terme « testé dermatologiquement » ? Nous aborderons davantage le sujet dans la suite de cette rédaction.

Un contrôle strict pour un produit testé dermatologiquement

Prime abord, vous devez savoir que les producteurs ainsi que les fabricants pharmaceutiques agréés ont pour vocation de soumettre leurs produits aux tests les plus rigoureux qui soient. Cela s’effectue dans toutes les phases de développement de chaque produit. Les contrôles s’effectuent non seulement au niveau de la conception, mais aussi au niveau de la documentation du produit.

Il s’agit précisément de celle fournie par des scientifiques responsables de la conception du produit. En effet, toutes les données fournies par ces derniers doivent être non seulement compréhensibles, mais aussi fonder sur les bases de la science. Cela regroupe également les séries de tests réalisés avec les patients. Plus précisément ceux qui ont été effectués dans les cliniques universitaires de dermatologie.

Il ne faut pas négliger également les séries de tests réalisés dans les centres d’essai sous la direction de plusieurs dermatologues. Aujourd’hui, vous devez savoir que chaque entreprise pharmaceutique possède son propre comité d’éthique. Il s’agit précisément de celui qui :

  • Élabore les tests ;
  • Exécute scientifiquement les tests ;
  • Met au point les dispositifs pour les tests.
Lire la suite   Comment se laver les cheveux avec un shampoing solide ?

Il n’y a qu’une petite partie de tests qui sont destinés aux animaux. Le reste doit être réalisé sur des cellules de la peau dans une éprouvette.

Le processus de fabrication, quelles sont les lignes directrices pour la surveillance ?

Aujourd’hui, plusieurs lignes directrices ont été créées pour superviser l’ensemble de l’espace européen. Il s’agit notamment du « Good Manufacturing Pratice ». Généralement abréviée en GMP, cette expression signifie Good Manufacturing Processes. Au niveau de cette réglementation, vous devez savoir que la conception des produits actifs reste un des domaines réglementés dans le monde.

En effet, il existe plusieurs substances actives spécifiquement conçues et destinées à être utilisées pour les médicaments. À ce niveau, le processus de la fabrication doit respecter impeccablement les lignes directives en vigueur. Vous devez savoir que ce sont ces lignes directives qui permettent d’énumérer plusieurs exigences concernant :

  • Les ressources humaines ;
  • La gestion de la qualité ;
  • La gestion de l’emballage et de l’étiquetage ;
  • Le stockage des produits ;
  • La distribution des produits ;
  • Les distributeurs agréés des produits
  • Etc.

Cependant, il faut noter qu’actuellement, aucune réglementation ne concerne la surveillance des responsables de la fabrication des substances actives en Europe. Il est donc à évoquer que le respect des lignes directives reste largement facultatif.

Quels sont les ingrédients à utiliser pour un produit testé dermatologiquement ?

Les étiquetages des ingrédients sont spécifiquement réglementés par des directives européennes. Ces dernières ont pour but d’éclairer au maximum les consommateurs pendant l’achat des produits cosmétiques. L’intégralité des ingrédients doit être étiquetée avec des numéros de la Nomenclature Internationale des Ingrédients Cosmétiques (INIC).

Lire la suite   De quoi est composé un parfum naturel ?

Avec ce système, il y a eu une normalisation des termes à l’échelle européenne. Ainsi, les consommateurs achetant leurs produits de maquillage en France peuvent parfaitement identifier les différents colorants utilisés dans la fabrication de ce dernier. Ceci est possible grâce à leur numéro INIC. Cependant, vous devez savoir que le décodage des chiffres est un peu compliqué.

Toutefois, ce règlement est spécifiquement dédié aux personnes ne supportant pas certaines substances utilisées dans la conception des produits cosmétiques. Ces derniers peuvent donc jeter un coup d’œil sur les ingrédients utilisés avant d’acheter le produit cosmétique.

Quel est le processus d’évaluation des risques par l’étiquetage sur un produit testé dermatologiquement ?

Le dermatologue ainsi que les cliniques sont des professionnels de santé suivant de très près les différents pas d’allergies qui existent. Lorsqu’une substance est considérée comme un générateur accru des symptômes allergiques, cette dernière doit être examinée en détail.

Aujourd’hui, il existe plusieurs colorants cosmétiques qui sont spécifiquement énumérés sur une liste appelée « bleue ». À ce niveau, vous devez savoir que chacun de ces colorants possède 4 classes de significations d’allergie. Les chiffres de 0 à 4 indiqués sur les produits cosmétiques (plus précisément au niveau des ingrédients) signifient que les réactions allergiques sont produites et à une fréquence précise. La classification attribuée aux substances faire référence à leur numéro INIC.

À titre d’exemple, prenons le colorant CI 40 800. Il s’agit du bêta carotène, c’est-à-dire un colorant à Orange de la carotte. La classe d’allergie de cette substance est 0. En procédant de cette manière, les dermatologues permettent aux consommateurs de déterminer si un colorant particulier comporte des risques d’allergie plus élevés qu’un autre.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *